logo-drc-fr

Soyez les bienvenus sur le Site officiel de la Direction du Commerce de la Wilaya de Tizi-Ouzou                     

Infos et Actualités

  • N° Vert
    Le ministère du Commerce lance un numéro vert "1020" pour signaler les dépassements
  • Ouverture du site
    Lancement du site web de la Direction du Commerce de la Wilaya de Tizi-0uzou
  • Relevé des prix
    Moyens des prix sur les marchés de wilaya
Print

nouveauTizi-Ouzou

L’eau minérale Texanna retirée du marché

14 janvier 2019

 eau-texanna-640x480

Le ministère du Commerce a instruit les directions du commerce réparties à travers le territoire national à procéder au retrait de l’eau minérale de marque «Texanna», de Jijel, du circuit de la commercialisation. En application de cette instruction, la direction du commerce de la wilaya de Tizi-Ouzou a diligenté une enquête sur le terrain, en vue de procéder au retrait de ce produit.

Selon la cheffe de service de la qualité et de la répression des fraudes, Mme Tiab, jusqu’à présent, aucune trace de ce produit n’a été trouvée au niveau de la wilaya. «Des informations parvenues aux services de la DGCERF font état de la commercialisation sur le marché national d’une eau minérale naturelle, de marque ‘’Texxana’’ qui serait non conforme sur le plan physico-chimique, et ce, pour présence de particules visibles à l’œil nu.

A cet effet, et par principe de précaution, je vous demande sans délais de procéder au retrait des lots incriminés et de prendre les mesures réglementaires qui s’imposent», lit-on dans le document du ministère. À noter que la direction du commerce de la wilaya de Jijel a effectué des prélèvements pour analyses, ayant révélé que l’eau des lots portant les numéros 312 (produits en date du 8/11/2018 et expirant le 08/11/2019) et 314 (du 10/11/2018 au 10/11/2019) est impropre à la consommation, lit-on dans le document du ministère.

Rachid Aissiou

nouveau Bilan des Requêtes du mois de Décembre 2018 et 4éme Trimestre 2018 .

Print

  nouveau     Descente de contrôleurs dans les points de vente

Retrait de plus de 2 tonnes de la poudre Amila

 

131

Les services de la direction du commerce de la wilaya de Tizi-Ouzou ont procédé au retrait temporaire de 2,296 tonnes de la poudre de jus de la marque «Amila» des différents magasins et marchés commerciaux de la wilaya, en application des instructions du ministère de tutelle, dans l’attente des résultats des analyses des échantillons prélevés, a-t-on appris sur place.

«En effet, les agents de la direction ont procédé depuis le début de l’opération au retrait temporaire du marché local de 2,296 tonnes du produit de poudre de jus instantané de la marque Amila, l’équivalent de 1 263 687 DA, en application de l’instruction du ministère de tutelle portant retrait dudit produit des marchés, dans le cadre du principe de précaution, en attendant les vérifications complémentaires et approfondies qui sont menées à cet effet», a précisé Mme Tiab, la cheffe de service de la qualité et de la répression des fraudes.

Et d’ajouter : «Le retrait temporaire consiste en l’interdiction de la mise à la consommation d’un produit en tous lieux où il se trouve et dont la non-conformité est suspectée, en attendant les résultats des analyses, tests ou essais», dira notre interlocutrice. L’activité de l’entreprise SARL Promasidor, domiciliée dans la commune de Boufarik à Blida, propriétaire du produit Amila, a été gelée par le ministère du Commerce, indique-t-on de même source, ajoutant que cette mesure a été prise suite à une correspondance émanant de la direction du commerce de la wilaya d’El Bayadh, faisant état de l’existence d’une substance prohibée appelée Pyrazole dans les composants de ce produit.

Pour rappel, aussitôt informé par le biais de cette correspondance, le ministère du Commerce a lancé «une alerte» et gelé l’activité de la société, tout en retirant ce produit du marché en vue de procéder aux enquêtes nécessaires sur le taux de concentration de cette substance dans le jus. Le Pyrazole est classé dans la catégorie des alcaloïdes, «bien qu’il ne soit pas prohibé», mais il devient dangereux pour la santé publique si son taux de concentration dépasse les quantités autorisées par les services compétents. De plus, dans le cas où les analyses démontrent la présence de la substance «dangereuse» pour la santé publique, le ministère interdira définitivement cette poudre de jus, ont indiqué des sources du ministère de tutelle.

Rachid Aissiou

           

Adresse : Cité Administrative Batiment N°04 Tizi-Ouzou  N° Tel : 026 10 61 38  N° Fax : 026 10 61 40